Dans les secteurs techniques, le digital est encore souvent réservé aux encadrants. À ce titre, on pourrait penser que la formation digitale n’est pas une exception. Elle serait compliquée à mettre en oeuvre car les collaborateurs n’ont pas un usage régulier de ces outils.

Nous vous livrons ici 6 conseils pour déployer efficacement votre stratégie de formation digitale dans les secteurs techniques.

 

Fédérer un groupe de collaborateurs ouverts au digital pour initier une dynamique de groupe

 

Rome ne s’est pas faite en un jour… Le déploiement de la formation digitale auprès de vos équipes n’échappe pas à ce principe.

Pour assurer le succès de cette opération, mieux vaut commencer modestement. Vous pouvez par exemple organiser une session pilote, sur un groupe de collaborateurs ou pour une durée déterminée.

L’enjeu est alors de sélectionner les participants avec soin. Ne créez pas un groupe d’ultra-enthousiastes au risque de voir apparaître des ultra-sceptiques en miroir !

De même, pour que vos résultats soient plus significatifs, n’hésitez pas à impliquer des personnes ayant des profils et des niveaux différents. D’un point de vue pédagogique, un groupe de niveau hétérogène a tendance à mieux apprendre qu’un groupe homogène. La magie de l’apprentissage entre pairs !

 

Partir des besoins de vos collaborateurs pour déployer la meilleure stratégie

 

Votre groupe est constitué, maintenant il ne vous reste plus qu’à les impliquer durablement dans le projet. Pour cela, il n’y a pas de secret : vos collaborateurs vous en diront plus que nous.

Pour bâtir une stratégie cohérente, la première étape est d’écouter les futurs bénéficiaires et de décrypter leurs habitudes :

  • Aujourd’hui, comment accèdent-ils aux connaissances et savoir-faire ?
  • À quoi ressemble leur journée type ? Ont-ils parfois des temps morts ou masqués ?
  • Quels types de supports pédagogiques ou d’informations sont les plus parlants pour eux ?
  • Combien de fois par jour / semaine / mois ont-ils accès à un poste informatique ?

À partir de ces informations, vous pourrez construire différents profils d’apprenants, avec des besoins et des modes de consommation distincts (nomade / sédentaire, apprenant autonome / ayant besoin d’être guidé, etc.).

 

Fixer un cadre et impliquer le management

 

À partir des profils apprenants que vous avez dessinés, vous pouvez désormais fixer un cadre. Pour des équipes qui sont fréquemment sur le terrain, le plus simple est souvent de fixer des créneaux dédiés à la formation, individuels ou en petits groupes (2 à 3 personnes maximum). Veillez à programmer ces sessions à intervalle régulier et si possible toujours au même moment : le mardi avant ou après le déjeuner, le vendredi matin en arrivant…

Votre objectif est de créer une routine. Bien sûr, vous n’êtes pas à l’abri d’une session qui saute à cause d’une urgence sur le terrain. Dans ces cas là, ne la laissez pas tomber aux oubliettes : reprogrammez-la au plus vite.

Enfin, l’idéal est de programmer vos sessions longtemps à l’avance et de les graver dans le marbre. Inscrivez-les dans le calendrier partagé de l’équipe ou affichez-les bien en vue dans la salle commune. Vous pouvez également annoncer chaque séance lors de vos réunions de service, par exemple.

 

Déployer le matériel adéquat

 

On a parfois tendance à oublier la logistique alors que c’est une pièce maîtresse du puzzle ! Hormis l’ordinateur, la tablette ou le smartphone dont vos collaborateurs auront besoin pour se former, pensez également à :

  • Avoir une pièce / un bureau calme, où il est possible de s’isoler un minimum
  • Vérifier vos pare-feu avec votre DSI avant la première session
  • Mettre à disposition des casques audio / écouteurs
déployer formation digitale checklist

Une session de formation est courte : 30 minutes suffisent pour progresser. Pendant ce temps, vos collaborateurs n’auront pas besoin de leur smartphone ! Demandez-leur de les mettre en mode Ne pas déranger ou de les laisser de côté.

 

Fixer des objectifs et mesurer les résultats

 

L’avantage du digital est qu’il vous permet d’évaluer de façon précise la progression de vos collaborateurs. Pour s’assurer que votre projet fonctionne, il vous faudra donc fixer des objectifs :

  • Combien de temps doivent-ils y consacrer par semaine / mois / an ?
  • Combien de formations doivent-ils valider ?
  • Quelles formations sont obligatoires et pour quel profil ?

En combinant des indicateurs de succès (nombre de formations validées) et d’utilisation (temps passé) vous pourrez mieux ajuster votre stratégie.

Assurez-vous de fixer des objectifs personnalisés, mesurables, acceptables, réalistes et ponctués de jalons (plus sur la définition des objectifs, ici).

Enfin, un objectif n’a de raison d’être que s’il est partagé et accepté par les participants. Faites donc en sorte qu’ils soient simples et communiquez-les régulièrement à vos équipes.

 

Valoriser l’expérience en interne

 

Vos collaborateurs apprécieront que vous leur donniez la parole sur les avantages et inconvénients de votre solution. C’est la meilleure façon d’améliorer le dispositif et de convaincre d’autres participants.

Alors, mettez en avant les résultats en interne, surtout lorsqu’ils sont positifs !

Vous pouvez ainsi décerner des récompenses personnalisés en soulignant l’apport de chacun à la démarche.

Dans les métiers techniques, l’usage du digital se démocratise mais il s’accompagne pas à pas. La formation digitale, à ce titre, est un excellent vecteur. Elle permet de se perfectionner sur son coeur de métier tout en abordant le numérique.

Pour assurer le succès de la démarche, rien de tel que d’écouter le terrain avant de déployer !

Watura

About Watura

Chez Watura, nous sommes spécialisés dans la formation professionnelle dédiée aux métiers de l’eau depuis plus de 8 ans. Présent en France et à l’international, nous avons pour ambition de révolutionner la formation technique grâce à la première plateforme digitale dédiée aux métiers de l’eau. Pour cela, nous créons des contenus de formation numériques avec nos 30 experts du secteur de l’eau et de l’assainissement.

Leave a Reply